Mise en valeur des espaces publics

La mise en valeur des espaces publics est une action fondatrice de citoyenneté et du sentiment d’appartenance à une communauté locale. Elle passe par des actions d’aménagement, d’équipement et d’animation des espaces de rencontre qu’ils soient à dominante végétale, minérale ou aquatique. Elle s’intéresse également aux espaces publics emblématiques, centres-villes, mémoriaux, espaces patrimoniaux, en intégrant des exigences de qualité des aménagements et du mobilier urbain et de dynamisation de la création artistique. Ces actions misent sur la promotion de la mémoire collective d’une communauté, à travers un ensemble d’actions porteuses d’identité et de cohésion sociale, tentant de retracer l’histoire des lieux et de valoriser les référents culturels de l’identité territoriale.

La mise en valeur des espaces publics a pour objectifs essentiels de :

– Permettre aux villes de l’intérieur, foyers de la révolution, parmi lesquelles certaines sont aujourd’hui mondialement connues depuis la révolution de 2010/2011, de disposer d’espaces appropriés pour renforcer le lien social au sein des communautés urbaines et participer à la création d’une image urbaine à la hauteur de l’histoire de ces villes et de la mémoire des évènements qui s’y sont déroulés.

– Renforcer l’attractivité des villes et contribuer à l’accès des citoyens et des citoyennes à un meilleur cadre de vie, susceptible de renforcer la citoyenneté, l’identité locale et la cohésion sociale et de déclencher une dynamique de promotion de leurs potentialités économiques, socioculturelles et touristiques.

Le processus d’aménagement d’un espace public passe par les étapes suivantes :

– Lancement des études de conception du projet d’aménagement ou de réaménagement des espaces publics, en étroite coopération avec la société civile, les autorités locales et régionales et l’université, en passant si les délais et budgets disponibles le permettent par des concours d’idées,

– Réalisation d’enquêtes sociales avec l’appui des associations locales et des associations professionnelles comme l’Association Tunisienne des Urbanistes (ATU), The Tunisian Association of Landscape Archiects and Engineers (TALAE), l’Ordre des Architectes de Tunisie, en amont des études d’aménagement des espaces,

– Développement, sur la base d’une esquisse retenue, du projet de aménagement/réaménagement et élaboration du plan de gestion de l’espace, ainsi que 2 du budget de l’opération et son montage financier, comprenant la contribution des Collectivités Locales, des services techniques régionaux, de CILG-VNG International et éventuellement du secteur privé et de partenaires de coopération.

Les communes ayant bénéficié de projets d’aménagement/réaménagement d’espaces publics ont pu :

– Améliorer ou engager l’amélioration de la qualité de leurs espaces publics, – Préparer la mise en place des conditions de renforcement de l’attractivité de leurs villes,

– Développer leurs capacités de planification et programmation de leurs espaces publics.

– Pour la commune de Sidi Bouzid : Parc Urbain en cours d’aménagement et étude d’exécution réalisée pour le réaménagement de la Place Mohamed Bouazizi,

– Pour la commune de Kasserine Place des Martyrs aménagée.

Mise en valeur des espaces publics