Le Centre International de Développement pour la Gouvernance Locale Innovante
vng
Choisissez votre langue : Français
Revue de presse
Retour
Partager sur

Dhehiba : Projet pilote de pompage d’eau à l’énergie solaire pour la production d’huile d’olive bio

Un projet pilote de pompage d’eau à l’énergie solaire pour la production d’huile d’olive biologique réalisé à Dhehiba a été inauguré, ce samedi 9 septembre.

Le projet permet à onze exploitants agricoles de pomper l’eau des puits en utilisant l’énergie solaire pour l’irrigation des oliveraies. Le coût global de ce projet est de de 232 mille dinars dont 160 mille financés par le Centre international de développement pour la gouvernance locale (CILG) et le reste par l’Agence nationale pour la maîtrise de l’énergie, rapporte l’agence TAP.

Ce projet inclusif a été réalisé en collaboration avec les agriculteurs, la Municipalité de Dhehiba, le Commissariat régional au développement agricole, le programme de partenariat arabo-danois, la Fédération nationale des villes tunisiennes et le ministère des Affaires locales.
Dans une déclaration à l’agence TAP, la directrice générale du CILG, Neila Akremi, s’est félicitée de ce projet qui valorise la ville de Dhehiba soulignant la volonté du centre de poursuivre la coopération bilatérale pour développer une agriculture intégrée.

Pour sa part, le représentant de la commune de Dhehiba, Imed Meliane, a annoncé qu’un système d’information géographique sera mis en œuvre en partenariat avec le Centre international de développement pour la gouvernance locale moyennant 100 mille dinars. Ce projet devra favoriser la fixation de la population locale à travers la création d’emplois et la promotion du développement global.

Le projet permet à onze exploitants agricoles de pomper l’eau des puits en utilisant l’énergie solaire pour l’irrigation des oliveraies. Le coût global de ce projet est de de 232 mille dinars dont 160 mille financés par le Centre international de développement pour la gouvernance locale (CILG) et le reste par l’Agence nationale pour la maîtrise de l’énergie, rapporte l’agence TAP.

Ce projet inclusif a été réalisé en collaboration avec les agriculteurs, la Municipalité de Dhehiba, le Commissariat régional au développement agricole, le programme de partenariat arabo-danois, la Fédération nationale des villes tunisiennes et le ministère des Affaires locales.
Dans une déclaration à l’agence TAP, la directrice générale du CILG, Neila Akremi, s’est félicitée de ce projet qui valorise la ville de Dhehiba soulignant la volonté du centre de poursuivre la coopération bilatérale pour développer une agriculture intégrée.

Pour sa part, le représentant de la commune de Dhehiba, Imed Meliane, a annoncé qu’un système d’information géographique sera mis en œuvre en partenariat avec le Centre international de développement pour la gouvernance locale moyennant 100 mille dinars. Ce projet devra favoriser la fixation de la population locale à travers la création d’emplois et la promotion du développement global.Un projet pilote de pompage d’eau à l’énergie solaire pour la production d’huile d’olive biologique réalisé à Dhehiba a été inauguré, ce samedi 9 septembre.
Le projet permet à onze exploitants agricoles de pomper l’eau des puits en utilisant l’énergie solaire pour l’irrigation des oliveraies. Le coût global de ce projet est de de 232 mille dinars dont 160 mille financés par le Centre international de développement pour la gouvernance locale (CILG) et le reste par l’Agence nationale pour la maîtrise de l’énergie, rapporte l’agence TAP.
Ce projet inclusif a été réalisé en collaboration avec les agriculteurs, la Municipalité de Dhehiba, le Commissariat régional au développement agricole, le programme de partenariat arabo-danois, la Fédération nationale des villes tunisiennes et le ministère des Affaires locales.
Dans une déclaration à l’agence TAP, la directrice générale du CILG, Neila Akremi, s’est félicitée de ce projet qui valorise la ville de Dhehiba soulignant la volonté du centre de poursuivre la coopération bilatérale pour développer une agriculture intégrée.
Pour sa part, le représentant de la commune de Dhehiba, Imed Meliane, a annoncé qu’un système d’information géographique sera mis en œuvre en partenariat avec le Centre international de développement pour la gouvernance locale moyennant 100 mille dinars. Ce projet devra favoriser la fixation de la population locale à travers la création d’emplois et la promotion du développemen
Retour
Partager sur