Le Centre International de Développement pour la Gouvernance Locale Innovante
vng
Choisissez votre langue : Français
Evènements
Retour
Partager sur

Partenariat égalitaire pour une meilleure coopération transfrontalière décentralisée

Les municipalités frontalières libyennes et tunisiennes ont de plus en plus entrepris des relations institutionnalisées et structurées à travers les activités du «Programme de gouvernance locale et de stabilisation en Libye» financé par l'UE.

A travers ces activités, les représentants de la municipalité ont exprimé leurs vœuxde la nécessité de défendre leurs intérêts communs dans leurs sphères centrales et locales.

Comme les conseils municipaux libyens n'ont qu'une représentante féminine, il n'a pas toujours été facile de se présenter devant un conseil dominé par les hommes et de défendre leurs idées ou de présenter leurs projets à des acteurs nationaux. ZitounaMoamer, une conseillère de Zouara, a été formée aux techniques de plaidoyer et de prise de parole en public, devant les participants. Elle est maintenant mieux préparée pour présenter et défendre ses idées.

"A présentque nous connaissons les techniques de lobbying, nous les utiliserons pour faciliter la prise en charge de nos futurs projets, en particulier le  Bureau au Service du Citoyen", selon le responsable de la communication Mr Fathi Charrad,  de  la municipalité de Zolten

Cette formation s'est déroulée les 24 et 25 avril 2018 à Djerba avec la présence de 32 participants représentant le conseil municipal, l'administration locale et la société civile des 4 communes libyennes de Nalut, Wazen, Zolten et Zouara et les 2 municipalités tunisiennes de Dehiba et Benguerdene. Elle a renforcé les compétences des conseillers, des fonctionnaires et des militants des OSC en termes de communication, de plaidoyer et de lobbying. Cette activité fait partie du programme de gouvernance locale et de stabilisation de la Libye, mis en œuvre par CILG-VNG International et financé par l'Union Européenne, avec le soutien du ministère Néerlandais des Affaires Etrangères.

Retour
Partager sur